Un ticket pour la Terre

tourisme_biarritz_pierre

Organisée à l’échelle européenne, la semaine du développement durable a lieu du 30 mai au 5 juin. Pour l’occasion, des Biarrotes, réunis autour de l’Espace Jeunes du quartier Pétricot, organisent un drôle de concours. Sortez vos plumes… et vos tickets !

Aux grands maux, les grands moyens… et les petites mains. Celles des enfants de l’espace jeune, qui vont sensibiliser la population au changement climatique. Pour cela, ils organisent un concours au nom chantant de « Olerkitick ». Sylvie Claracq, élue à l’environnement, est ravie : « L’enthousiasme des enfants est communicatif. Ils se sont pris au jeu. On espère que ça va continuer les années suivantes. »

L’opération se déroulera en deux temps. Du 22 au 29 mai tout d’abord, les participants devront se dégoter un ticket. « N’importe lequel, rassure Sylvie, place de ciné, ticket de bus ou ticket de caisse, billet de concert et autres additions de resto… Notre quotidien est rempli de tickets en tous genres. » Ils devront ensuite inscrire, au recto de leur précieux sésame, un poème, un mot ou une pensée. Et ce, en français ou en basque. Puis annoter leurs coordonnées au verso et les déposer dans les urnes appropriées. Elles-mêmes confectionnées avec des matériaux recyclés et installés sur 15 sites municipaux (le hall de la mairie, le centre social Maria Pia et le cinéma Le Royal notamment).

Un sans-faute pour la terre

« Les enfants ont travaillé avec les artistes Nils Inne et Belwood. Il y aura 6 gagnants, pour les différentes catégories d’âge. Les plus belles phrases seront mises en valeur sur des affiches biodégradables. » Des mots qui trouvent un écho certain dans les oreilles biarrotes. Et dont Sylvie se veut le relais : « Nous sommes une ville qui vit principalement du tourisme. La qualité de notre eau et de nos terres est cruciale. » Mais si la question est majeure, le concours reste avant tout une vraie partie de plaisir. Avec un trophée en matériaux recyclés à la clé. « Les gens inscrivent ce qu’ils veulent. Certains ont fait des jeux de mots avec le titre d’une pièce de théâtre sur leur place de spectacle. Ma fille voulait même faire de l’origami avec les tickets ! » lâche Sylvie d’un ton guilleret. Il n’y aura pas non plus de censeur orthographique. « Nous ne voulions pas que les gens se braquent et refusent de participer de peur de faire des fautes. » En effet, nul besoin d’être un savant grammairien pour être poète. Car rappelons-le, Orlerkitik signifie, en basque, « qui vient de la poésie. »

Pierre Julienne

Info pratique :

La cérémonie de clôture et de remise des prix aura lieu le 3 juin à l’Atabal, 37, Allée du Moura, 64200 Biarritz.

La liste des lieux où sont installées les urnes est consultable sur le site de la ville :

Où déposer son petit papier?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *